Pourquoi je quitte la GLNF...

Publié le par Charles Martel

Mes frères,

 

Depuis quelques jours j'étais resté silencieux. Les décisions importantes ne peuvent se prendre dans la précipitation et l'agitation de l'action.

 

Voici plus de deux ans nous nous battons pour rendre sa dignité à la GLNF, dignité que des hommes qui ne peuvent qu'avoir usurpé le nom de frères et d'autres qui les ont suivis aveuglément lui ont arrachée suite aux dérives qu'il n'est plus utile de présenter. Deux ans de luttes, de désillusions mais aussi d'espoir quelquefois..., rarement. De procédures en procédures à chaque fois que l'on a pensé que c'était enfin la fin, comme un mirage, l'issue s'est éloignée.

 

Le combat des "chefs" engagé depuis l'étonnante volte de Maître Legrand ne m'a pas davantage rassuré. Comment penser qu'il va sceller la crise et nous ramener la paix ? Ceux qui le prétendent préfèrent oublier, parce que c'est à leur avantage, que le vainqueur sera contesté, que des recours multiples seront déposés, ou pire que des alliances contre-nature a priori auront été passées pour s'assurer de quelques soutiens supplétifs au prix de renoncements ou de promesses d'amnistie... Je ne vais pas vous rassurer : les manoeuvres de certains sont déjà engagées.

Beaucoup de ceux qui promettent aujourd'hui ne changeront rien demain sauf le collier qu'ils portent autour du cou et le symbole qui orne leur nouveau tablier.

 

Si je crois Alain J. seul capable de faire la réforme que nous espérions, je ne pense pas qu'il en aura ni l'occasion, ni les moyens. Ceci adviendrait-il ? Qu'aurions-nous ensuite ? Une grande réconciliation ? Qui de sincère peut encore y croire ? Plutôt le règne de la défiance, et les atmosphères glaciales entre des frères que trop sépare désormais...

 

Alors ma décision est prise, je quitte la GLNF. Je n'ai plus d'espoir pour elle. Je vais désormais tout entier aider à construire cette nouvelle maison qui sera prête dans les jours prochains et qui accueillera ceux qui comme moi veulent poursuivre leur parcours initiatique dans la paix, la fraternité et dans une structure libre et débarrassée des mauvais compagnons.

 

A bientôt mes frères.

Je vous embrasse.

 

Silence Dogood (Frank F., libre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thermaïque 29/03/2012 15:46

Bravo Franck ! et toutes mes amitiés fraternelles. Je partage complètement le message d'encouragement et d'amitié qui t'est adressé par J.T. ex 365....

allonsenfantsdelaveuve 23/03/2012 08:17

A tantôt mon BAF!!!

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,
Fatigués de porter leurs misères hautaines,
De Palos de Moguer, routiers et capitaines
Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal.

Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,
Et les vents alizés inclinaient leurs antennes
Aux bords mystérieux du monde Occidental.

Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
L'azur phosphorescent de la mer des Tropiques
Enchantait leur sommeil d'un mirage doré ;

Ou penchés à l'avant des blanches caravelles,
Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l'Océan des étoiles nouvelles.

José-Maria de Heredia, les Conquérants

SPL 21/03/2012 12:29

MTCF Frank,

Depuis le début de la crise, j'ai toujours espéré une résolution raisonnable tant je croyais en la perfectibilité des FF et en leur capacité à se ressaisir face à un chaos fatal annoncé.

NAÏF que j'étais!

Nous voilà arrivés au terme d'un scénario digne du Grand Guignol qui génère au fond de nous une véritable colère devant le gâchis , du dégoût devant les agissements ignobles et irresponsables de
soit-disants FF, une véritable honte vis-à-vis des FM du monde qui nous regardent. Cette situation est loin d'être terminée tant les auteurs sont déterminés à aller jusqu'au bout.

Je rends hommage aux FF qui, comme Frank, se sont battus ardemment pour trouver une solution correspondant aux vraies valeurs de la FM au détriment de leur santé, de leur famille, de leur
métier.

FF de bonne volonté qui restez dans les décombres de la GLNF, embarquons tous pour Cythère pour y retrouver l'amour fraternel et reconstruire le Vrai Temple.

Nous sommes à l'aube de l'An 1 de la FM de tradition qui travaillera à la seule Gloire du GADLU selon nos Us et Coutumes, nos Landmarks et à la reconquête de notre reconnaissance
internationale.

A très vite alors!!!!

SPL, (18 Brumaire)

François GEFFRAULT 19/03/2012 11:50

Nous sommes à un moment difficile de notre vie maconnique et je comprends les F.F. qui décident par obligation de quitter la G.L.N.F. Je l'ai vécu moi-même avec souffrance car nous l'aimions notre
G.L.N.F. avec tout ce qu'elle nous donnait.Il faut à un moment savoir choisir.Nous avons ensemble un héritage à protéger, le challenge à gagner de cette nouvelle obédience a construire, mais quelle
aventure exaltante, avec en filigrane l'espérance d'un avenir apaisé.Au travail mes Frères.François GEFFRAULT mat:49456

Jacques Tournadre 16/03/2012 20:33

TCF Franck et BAF, je veux par ces quelques mots rendre hommage à ton courage pour le combat que tu as mené depuis cette triste AG qui a vu plonger la GLNF dans un abime dont je doute qu'elle
parvienne à sortir. Jamais je n'aurais pu imaginer une telle situation lorsqu'en 1980 j'ai été reçu à Saint Jean des trois vertus. Certes, j'ai vécu en 2000 la séparation entre la GLNF et le GPDG
et c'est certainement ce qui m'a conduit à démissionner dès que j'ai pris conscience de la gravité de cette nouvelle déplorable situation. J'ai donc rejoint avec de nombreux FF de la RL 365 le GPDG
où nous vivons désormais une Maç. apaisée, fraternelle et profondément spirituelle. Mais je n'ai jamais cessé de suivre ton, pardon, votre combat sur les blog myosotis en priant que vous obteniez
gain de cause. C'est pourquoi je tenais à t'assurer, toi et tous les FF qui se sont battus à tes côtés, de ma profonde tristesse et de mon affection fraternelle en vous souhaitant de tout coeur de
trouver la paix et le bonheur sur d'autres rives maçonniques conformes à vos aspirations et convictions. Jacques Tournadre, Mle 14274.